La métrologie industrielle est mise en place volontairement par l’entreprise afin de certifier la conformité et la validité de sa production. C’est une branche de la métrologie qui est spécialement appliquée au secteur de production. Dans l’industrie, la métrologie est le plus souvent employée pour vérifier la conformité des dimensions, c’est une manière d’assurer le contrôle qualité.

Métrologie industrielle et scientifique, les différences

Cette discipline était à l’origine employée pour garantir la conformité des productions dans le secteur de l’industrie. Elle s’est depuis popularisé à d’autres secteurs. Il existe de multiples différences entre la métrologie industrielle et la métrologie scientifique :

  • La métrologie industrielle est une processus mis en place par les entreprises afin d’attester avec certitude de la conformité et de la validité des pièces produites en vérifiant leurs caractéristiques (dimensions, État de surface, rugosité, etc.). Cette démarche répond à des normes mondiales et permet à l’entreprise de certifier son savoir-faire ou la qualité de ses produits.
  • La métrologie industrielle s’inscrit dans un processus d’assurance qualité. C’est l’entreprise qui décide des normes auxquelles elle veut répondre et se base sur des unités définies internationalement par la métrologie scientifique.

La métrologie scientifique est vouée à définir et développer les unités de mesure employées et à les étalonner. Comme toutes les disciplines de la science, elle est soumise à un consensus de la communauté scientifique international.

La science des mesures est vaste, par conséquent, nous vous conseillons cet article pour entrer dans les détails.

Les champs d’application de la métrologie industrielle pour l’industrie

La vérification de la conformité du produit peut se faire à différents moments au court de son cycle de vie. La métrologie industrielle intervient principalement lors de la production du produit et au court de son utilisation. On distingue donc deux fonctions :

  • La vérification de conformité du produit : lors de la production, le contrôleur s’assure que le produit est conforme au plan et répond aux normes qui lui sont associées. C’est un processus de validation produit.
  • La vérification de l’usure du produit : lors de son utilisation, le contrôleur effectue des contrôles réguliers pour s’assurer que l’altération subie par le produit n’affecte pas sa conformité. C’est un processus d’anticipation des risques.

Ainsi, la vérification par les mesures se fait de différentes manières et est assurée par les superviseurs de la production, généralement les départements méthode et assurance qualité. Le métrologue ne fait qu’appliquer les procédures définies par l’entreprise afin de déterminer les mesures demandées.

Les difficultés rencontrées lors des mesures

rugosimètre avec son étalonLes opérateurs rencontre parfois des difficultés pour effectuer les mesures demandées. Parfois les pièces ne s’adaptent pas aux instrument de mesure à disposition de l’entreprise et l’utilisation de machines de laboratoire métrologique sont parfois très coûteuses. Les techniques de contrôle qualité ont alors développé différentes procédure pour permettre les mesures lorsqu’il est impossible de les mesurer directement sur la pièce usinée. Le contrôle destructif et le contrôle indirect délocalisé.

Avec des techniques de prise d’empreinte, il est possible d’effectuer des contrôle indirects délocalisés qui s’inscrivent parfaitement dans la logique de la métrologie industrielle. À la place de détruire la pièce pour la mesurer en morceau, les empreintes recopient les propriétés à mesurer. Il est alors possible d’effectuer les mesures directement sur la réplique.

Chez Plastiform, nous développons des produits qui cherchent à répondre aux problématiques que rencontre les petites et moyennes entreprises vis à vis de la métrologie industrielle. Bien qu’indispensable, cette discipline peut s’avérer très coûteuse pour les entreprises en pleine croissance. C’est la raison pour laquelle nous essayons de développer des produits capable de répondre à tous les besoins. Les plastiforms peuvent assurer la conformité d’un produit ou pour vérifier son état d’usure.

Les mesures indirectes

Grâce aux technologies comme Plastiform, l’opérateur est en mesure de recopier avec une grande précision les informations contenu dans une pièce (dimensions, état de surface, rugosité, etc.). Effectuer la mesure sur une réplique de la pièce vous permet d’éviter la destruction de cette dernière (c’est particulièrement pratique si vos pièces coûtent cher à usiner ou si elles sont imposantes).

En effectuant les mesures via un intermédiaire, vous effectuez un contrôle indirect délocalisé de la pièce à contrôler. En fonction des critères qui vous sont imposés vous êtes donc en mesure d’attester de la conformité de votre pièce !

Conclusion

La métrologie industrielle est un processus très présent dans l’industrie moderne. Elle permet d’assurer la conformité des produits créés et de contrôler leur état d’usure au long de leur cycle de vie. Au sein des démarches de contrôle qualité, la métrologie est indispensable pour répondre aux normes et certifications mondialement reconnues et il est important d’être correctement équipé pour y répondre.

Si vos contrôles semblent compliqués, coûteux voire impossibles, tournez-vous vers des techniques de contrôle indirect délocalisées en employant la prise d’empreinte.

Plastiform vous fournis une riche gamme de produit pouvant répondre à tout type de contrôle indirect, en particulier les contrôles de dimensions ou les contrôle d’état de surface.