La Traçabilité dans l’industrie, qu’est-ce que c’est ?

Pied à coulisse avec un plan de métrologie industrielle

La traçabilité est un concept mis en place il y a plus de 3800 ans, dans l’antiquité. Les hommes utilisaient des seaux ou des fers rouges afin d’attester les échanges.

Aujourd’hui, la traçabilité est omniprésente dans l’industrie où elle permet d’apporter toutes les informations nécessaires concernant un produit. Ces informations sont suivies lors de chacune des étapes de la chaîne de production, de la matière première jusqu’à la distribution du produit, voire même, durant l’usure du produit après son achat.

Tous les secteurs font usage de ce concept afin de produire de façon contrôlée. La traçabilité est définie par la norme internationale ISO-9001.

La traçabilité, définition simple et compréhensible.

Reprenons ce que nous savons déjà de manière plus compréhensible !

La traçabilité, c’est se mettre en capacité à suivre vos produits tout au long de sa chaîne de production.

Dès lors que vous avez mis en place ce concept de suivi systématique, vous cherchez à être en mesure de savoir Où, Quand, par Qui et Comment un produit a été fabriqué. Cette rigueur vous permet d’améliorer la qualité et la sécurité de vos produits.

Pour être d’autant plus efficace, la traçabilité s’aborde sous deux angles :

  • La traçabilité de la chaîne de production, où vous allez surveiller le produit d’un fabricant (ou sous-traitant) à l’autre.
  • La traçabilité interne, où vous allez plutôt chercher à surveiller l’évolution du produit au cours d’un procédé.

La traçabilité de la chaîne de production

Comme nous venons de le voir, il est question ici question de suivre le produit au travers de son périple, de fabricant en fabricant, de la matière première jusqu’à la fin de sa vie de produit (que ce soit par recyclage ou destruction).

Ce que l’on cherche à mettre en place, c’est un historique de toutes les opérations réalisées sur un produit, et des métriques associés (dimensions, état de surface, poids, etc.).

Il y a plusieurs avantages à mettre en place cette procédure :

  • Le fabricant dispose d’information lui permettant de faire face efficacement aux rappels de produit et à l’identification de défaut de production,
  • Le consommateur dispose d’informations complètes sur le produit (provenance, composition, etc.),
  • Le fabricant peut imposer à ses sous-traitants de justifier la conformité des composants dont il leur confit la production.

Bien sûr, la mise en place est contraignante, il vous faudra mettre en place des procédures détaillés et prendre en compte que leur réalisation sera chronophage.

La traçabilité interne

Dans ce cas, on change de perspective ! Le référentiel, n’est plus la chaîne de production mais un élément plus spécifique qui la compose : l’entreprise.

Ici, on ne s’intéresse qu’aux processus de l’entreprise, depuis les fournisseurs en amont dans la chaîne, jusqu’aux fournisseurs en aval.

Dans cette catégorie, on distingue des sous-catégories de traçabilité interne plus spécifiques :

  • La traçabilité des procédés : Il s’agit de collecter et traiter des informations lors des procédés de fabrication. On attache ces informations à l’identifiant unique attaché au produit, de cette manière il est très facile de retrouver les informations.
  • La traçabilité du contrôle des pièces : Il s’agit de mettre en place un suivi de l’usure des pièces. Cela passe par l’usure récurrente, mais on n’y inclut également pas la conformité vis-à-vis des plans : les dimensions étaient-elles bonnes à la fin de l’usinage, par exemple.

Il est important que tout suivi soit attaché à son référentiel (produit, procédé, etc.). Ainsi, vous pouvez facilement identifier les failles et disfonctionnement et réagir rapidement.

L’importance de la Traçabilité

De nos jours les procédés industriels sont très complexes, une partie de la production peut être sous-traitée en Asie pendant que l’entreprise fait fabriquer par une de ses filiales d’Amérique Latine un autre élément du produit, le tout assemblé en France.

La complexité des processus de production rend la tâche difficile pour l’entreprise d’assurer la qualité de ses produits.

D’autant plus que, si un client relève un disfonctionnement, le fabriquant doit être en mesure d’identifier l’origine du problème afin de constater :

  • Si le dysfonctionnement est unique ou générique,
  • Quel processus / usine est à l’origine du problème.

La traçabilité est donc un élément essentiel dans le contrôle qualité des produits. En particulier, dans l’identification et la prévention des risques.

Si vous connaissez l’état du produit ou d’un composant à tout instant, vous êtes en mesure d’identifier beaucoup plus rapidement la source d’un problème. De plus, si le disfonctionnement est généralisé sur toute une production du produit en question, l’entreprise doit avoir la capacité d’effectuer un rappel rapide. (Par exemple, un dysfonctionnement sur un moteur d’avion)

La traçabilité par l’Empreinte

Et Plastiform dans tout ça, ça aide à la traçabilité ? Bien sûr que oui ! 😉

Les plastiforms permettent d’assurer la traçabilité de plusieurs éléments :

  • Les dimensions d’une pièce ou d’un composant,
  • L’état de la rugosité d’une surface,
  • L’inspection visuelle de défaut.

L’empreinte fige l’état de la pige au moment de la polymérisation. En fonction du produit et de l’application, vous pouvez ainsi conserver une preuve matérielle de l’état de la pièce à l’instant du contrôle, ce qui peut s’avérer très utile pour effectuer des analyses.

Comment procéder alors pour conserver vos empreintes Plastiform ?

Premier point important, l’empreinte doit être conservée dans un sachet hermétique placé à l’abri de toute manipulation. Nos empreintes sont mémoire de forme, ce qui veut dire qu’elles conservent leur forme dans le temps. Cependant, si l’empreinte est qu’elle est soumise à des manipulations, il y a un risque qu’elle soit endommagée.

Gardez donc vos empreintes bien à l’abri !

Ensuite, utilisez des instruments de mesure sans contact ! Par exemple, un rugosimètre qui parcours plusieurs fois la même empreinte risque de la rayer avec son l’aiguille, et ça, ce n’est pas l’objectif recherché !

Le cas de l’inspection visuelle de l’état de surface

Plastiform dispose également d’un avantage important dans le cas particulier de l’inspection visuel des défauts.

Comme en témoigne l’image ci-dessous, en utilisant Plastiform il est possible d’inspecter avec plus de précision les défauts à la surface d’une pièce que sur la surface elle-même. Et en bonus, vous pouvez conserver l’image de ce défaut sur l’empreinte, pratique n’est-ce pas ? 😉

A gauche, la pièce originale, à droite, la reproduction de la surface sur Plastiform. Impressionnant n’est-ce pas ?

C’est grâce à sa couleur noire et ses propriétés colorimétrique que le F30 Visual produit de si bons résultats. Ne doutez pas de sa précision, il est capable de recopier l’encre imprimée sur un document !

copie de l'état de surface

A gauche, la pièce originale, à droite, la reproduction de la surface sur Plastiform. Impressionnant n’est-ce pas ?

Voici par exemple la reproduction de la surface de notre catalogue :

F30 visual impression

C’est plutôt pratique, et en plus, l’empreinte peut assurer la traçabilité d’un défaut. On pourrait se demander pourquoi faire, si la pièce est défectueuse, autant l’envoyer directement, non ?

Eh bien, ça dépend des cas, si le défaut est constaté sur une pièce difficile à déplacer, ou à démonter, peut-être qu’il est plus judicieux d’envoyer simplement la copie en F30 Visual !

C’est à vous d’évaluer la démarche la plus intéressante, mais en tout cas, Plastiform peut vous aider sur ce point-là !

 

Conclusion

La traçabilité est un élément essentiel dans le contrôle qualité. Tracer les produits et les processus est très important pour permettre à l’entreprise de réagir rapidement et efficacement en cas de disfonctionnement.

Les normes internationales relatives au management de la qualité sont regroupées dans la série ISO 9000. La norme ISO 9001 est la norme qui spécifie le concept de la traçabilité en deux sections : la traçabilité de la mesure et l’identification et traçabilité.

Enfin, les empreintes Plastiform peuvent vous aider dans les opérations de traçabilité en conservant l’état de la pièce à l’instant de l’empreinte.

 

La métrologie industrielle | Définition et intérêts

La métrologie industrielle est mise en place volontairement par l’entreprise afin de certifier la conformité et la validité de sa production. C’est une branche de la métrologie qui est spécialement appliquée au secteur de [...]

Le Contrôle Non Destructif ou CND

Le Contrôle Non Destructif (CND), appelé également Essais Non Destructif ou Évaluation Non Destructive, est une discipline regroupant des procédés et techniques qui permettent de mesurer et d’assurer la conformité et l’intégrité d’un matériau [...]
Go to Top